Lumière Pulsée une révolution

Technique phare de ces dernières années, la lumière pulsée s’impose dans l’univers de l’épilation définitive de haute technologie. Lassée des méthodes classiques et ponctuelles telles que le rasage, l’arrachage cire, à l’appareil électrique ou encore à la crème dépilatoire chimique, ce sont des éternels recommencements…

Depuis ces 15 dernières années, une clientèle se tourne vers les méthodes permanentes mais avec parfois la crainte de non résultats et/ou de douleurs.

D’une sécurité démontrée, la technique brevetée de Crystal 512 répond à toutes vos exigences, sans douleur en toute quiétude.

Validée par les plus exigeantes normes de sécurité internationales

(CE-MDD -IEC 601.1-CFS-CSA-ISO13485-ISO9001-FAD) …

Elle permet une éradication quasi totale et permanente du follicule pileux en toute sécurité, même sur les zones sensibles du visage et du corps.

Epilation définitive

Comment ça marche ?

ETAPE 1 : Anagène
Croissance du poil phase idéale pour la destruction de la papille.
ETAPE 2 : Catagène
Le poil se rétracte phase de repos du poil.
ETAPE 3 : Telogène
Phase d’extraction du poil pour laisser place à un nouveau.

Vous n’aurez plus de poils sous peaux (folliculite), place à une peau douce et satinée en permanence !

Informations et contre-indications

Les femmes enceintes, les enfants, les porteurs d’un pace maker, les diabétiques de type 2, les épileptiques ne répondent pas au protocole de dépilation à la lumière pulsée.

Il ne faut également pas s’exposer au soleil ni aux UV pendant la période des séances de lumière pulsée.

Les poils blonds, blancs, gris, les peaux très mates et noires ne répondent pas au protocole de dépilation à la lumière Pulsée.

Toute médication photo sensibilisante est à proscrire.

Le signaler à votre praticienne . phototype V et VI (peau noire), maladie de peau, maladie du collagène.

Il faut compter plus d’un an pour que le cycle soit complet, puisque la longueur du poil dépend de la phase dans laquelle il se trouve. C’est donc en raison de ce cycle qu’il est nécessaire de faire plusieurs séances espacées de 4 à 6 semaines afin d’obtenir une épilation durable.
La lumière émise sera absorbée par la mélanine du poil. Cette absorption engendre un très bref échauffement et la destruction de la tige pilaire. Seuls les poils en phases de croissance (anagène) sont détruits et ne repoussent pas.

 

Les résultats sont visibles dés la première séance, vous aurez 10 à 15% de pilosité en moins après chaque séance.

Noter qu’un dysfonctionnement hormonale peut venir  perturber le bon déroulement des séances et mettre plus de temps pour arriver à l’éradication du système pileux.

Par la suite, il faut faire 1 à 2 séances d’entretien tous les ans en fonctions des besoins et de la zone.

Vous aurez 2% de nouveaux poils par ans ce qui est dérisoire en terme de repousse.